Un concours Web multiplateformes? Oui, oui, oui.

22 Fév

Plein de bonnes « intentions Web 2.0 », vous avez lancé votre marque dans l’univers des réseaux sociaux? Bien. Les taux de visite de ces pages sont très bas (lire ici : les pages sont presque seulement visitées par les employés et ses proches…)? Oups. Un concours Web multiplateformes pourrait être la solution!

(Ne vous fiez pas au gros Hawaïen qui joue de la mini-guitare, le billet parle vraiment de concours Web!)

Récemment, la firme TINK, spécialisée en service-conseil de communication marketing, lançait son nouveau concours « On vous paye le voyage ». Conçu dans une perspective plutôt traditionnelle, le concours offre la chance de gagner un crédit-voyage Air Canada de 3500 $ en repérant des indices. Pour l’instant c’est assez sobre comme tactique (et vous vous demandez encore sûrement, bon dieu, mais quel est le rapport avec ce fameux Hawaïen en jupette – nommé Ti-kai, en passant).

La particularité du concours

TINK explique avoir conçu ce concours pour ses concurrents! En effet, après avoir connu un vif succès auprès de ses clients avec son dernier concours semblable, la firme a décidé d’y aller pour une stratégie B2B. Baveuse à souhait, la firme propose à ses concurrents d’aller se reposer en voyage s’ils veulent être capables de rester dans la course (j’adore).

La stratégie utilisée

Dans l’optique de faire mousser les visites sur ses différentes plateformes sociales, TINK propose aux participants d’augmenter leurs chances de gagner le concours en se rendant sur chacune d’entre elles. Tink.ca, Facebook, Twitter, YouTube, LinkedIn; en visitant toutes ces plateformes, l’utilisateur obtient jusqu’à cinq chances de gagner (un indice par plateforme)! Suffit de trouver le joyeux Hawaïen sur chacune d’elle (le voici le rapport avec le bedonnant au banjo !) et de cliquer sur le lien du concours qui l’accompagne pour inscrire sa « chance » supplémentaire. Une idée très intéressante qui, à mon avis, illustre merveilleusement la philosophie d’affaires de la firme, soit la « profitabilité numérique » ainsi que la spécialité de celle-ci à développer une présence active sur les médias sociaux. Un concept à reprendre pour toutes les entreprises désirant générer de l’achalandage sur ses diverses plateformes !

Mon expérience

Je me suis surprise à parcourir scrupuleusement les plateformes de la firme, afin de parvenir à trouver le cher « Ti-chose ». Un engagement envers la marque qui a duré un bon cinq minutes (j’en ai même oublié les multiples clics nécessaires à toute cette navigation). Je vous avoue quand même (avec tout l’orgueil du monde) que je n’ai pas trouvé « Tiki-Machin-chouette » sur le LinkedIn… Mais bon, un 9 sur 10 pour mon expérience quand même !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :